Entete 2015
 

 

quilles de huit

logo quilles de huits

 

LES QUILLES DE HUIT 

 



Un peu d'histoire

Pendant longtemps et jusqu'au début du siècle, les Aveyronnais jouaient aux quilles, grosso modo, comme leurs voisins, en les abattant à l'aide d'une boule, à des distances variables fixées par les joueurs .

Mais l'ennui, dit-on naquit un jour de l'uniformité : un esprit novateur, lassé sans doute par tant de conformisme, pimenta l'exercice en prélevant dans le carré à 9 quilles une quille dite "joueuse", qui, frappée de volée avec la boule, devait abattre ses consoeurs .

Les Quilles de huit étaient nées, et tout ce que le monde compte d'Aveyronnais s'abandonna progressivement à la nouvelle mode.

C'est d'ailleurs aux sociétaires de la section sportive de la "Solidarité Aveyronnaise de Paris" que nous devons les bases de l'actuel règlement, rédigées le 6 Juin 1912 .

Quelques dates importantes :

Les Quilles de huit en chiffres16 mars 1913 : Première rencontre à Paris avec le coup à 20 mètres.
1936 : Création de la Fédération Aveyronnaise de Quilles et du Championnat de l’Aveyron appelé Fanion.
1946 : Création du Comité Parisien de Quilles et première édition du Championnat de France par équipes.
1951 : Première édition du Championnat de France Individuel.
21 janvier 1957 : Création de la Fédération Française des Sports de Quilles dont le premier Président sera Robert MAZARS issu des Quilles de Huit.
 

Les quilles de huit en chiffres

100 clubs
4000 licenciés dont 450 féminines et 400 jeunes de moins de 12 ans
50 terrains homologués de 20 jeux
8 quillodromes (terrains couverts) représentant un total de 48 terrains.

Des rencontres officielles débouchant sur :
1 championnat de France individuel
1 championnat de France par équipes
1 coupe de France

Carte des quilles de huit

 

Règles du jeu

Le matériel

Les quilles

Huit quilles «debout» de 60 cm de hauteur pour un diamètre de 7 cm. Une quille joueuse, le «quillou» : longueur maximum 60 cm. Elles sont confectionnées le plus souvent en hêtre.
Implantation du jeu : quilles placées à 1 mètre l’une de l’autre.

La boule

En bois dur (noyer), son poids oscille entre 4 et 6 Kg pour un diamètre allant de 24 à 28 centimètres.

Le gabarit

Il sert à délimiter l’emplacement du joueur. Il est en fer, d’une longueur de 3 mètres, rabattu à l’équerre à chaque extrémité sur 1 mètre.

Les taquets

Plantés dans le sol du jeu, les 8 taquets servent de support aux quilles «debout».

Le terrain

En terre battue ou en sable compacté, il doit mesurer 30 mètres de long et 6 de large. Il doit répondre à des règles de sécurité définies par la fédération française.

 terrain quilles de huit

La partie

Une partie se déroule en neuf coups : 3 à petites distances, 3 à distances intermédiaires et 3 à longues distances. Ces distances varient selon l’âge et le sexe des joueur(se)s.
Mis à part à la plus petite distance où l’on ne joue qu’avec la boule, le coup comporte deux gestes distincts : 
Le frapper de la quille joueuse avec la boule qui se fait dans le jeu plein (8 quilles), 
Le lancer de la boule dans les quilles restantes.

Un joueur senior respectera les distances et le règlement suivant:
 
à 1 mètre : le joueur joue une fois avec la boule seule 
à 5 mètres : le joueur joue deux fois. A chaque fois il y a deux gestes distincts : 1 la frappe de la quille joueuse avec la boule, 2 le lancer de la boule. Pour que les points, c’est à dire les quilles abattues, soient validés il faut absolument renverser une quille appelée «bonne» 
à 10 mètres : le joueur joue trois fois. Les règles sont les mêmes qu’à 5 m. Par contre si le joueur abat au moins deux quilles lors du lancer du «Quillou» il sera dispensé d’abattre la bonne pour que les points soient validés. 
à 15 mètres : le joueur joue deux fois. Une seule quille abattue avec le lancer du «Quillou» dispense d’abattre la bonne pour valider les points 
à 20 mètres : le joueur joue une fois et les conditions de jeu sont identiques à la distance de 15 m.

Décompte des points

Chaque quille abattue dans les conditions décrites précédemment vaut 1 point. 
Lorsque le joueur ne marque pas de point, on dit qu’il a fait une «buffe». 
Lorsqu’il n’y a pas «buffe», la quille joueuse s’ajoute aux quilles abattues. 
Le score maximum au cours d’une partie est de 80 points. Le record actuel est de 68 et un bon joueur réalise en moyenne 50 points/partie. 
En compétition on comptabilise soit les points du joueur soit ceux de l’équipe (doublette ou quadrette). 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement